1 quartier
1 bibliothèque

Vous êtes ici : Accueil  >  La vie à la bibliothèque >  Ca s'est passé à la bib >  Club Histoire
Imprimer la page Envoyer à un ami

Club Histoire

Une fois par mois, les passionnés d'histoire se donnent rendez-vous à la bibliothèque Robert-Desnos pour aborder les sujets les plus variés : politique, mentalités, histoire ancienne à contemporaine. Tous les sujets sont traités au cours d’exposés réalisés par des passionnés.

 

La voie chinoise

Conférence du 28 mars 2017, par Monique Vrain

Quelle sera l’évolution de la Chine dans les prochaines décennies ? Pour réfléchir à cette question, cruciale pour l’avenir du monde, il est indispensable de connaître l’histoire de ce pays, si différent du nôtre. Cette conférence propose donc un voyage à travers l’histoire de la Chine, des origines au début du XXe siècle, ainsi qu’une réflexion sur les caractéristiques politiques et culturelles qui donnent à la Chine son visage d’aujourd’hui.

Retrouvez la totalité de la conférence.

Indonésie 1965, le massacre des communistes

Conférence du 9 décembre 2016 par Jean-François Naudet

En 1965 le leader nationaliste Soekarno (à l’origine de la conférence afro-asiatique de Bandung en 1955) est écarté du pouvoir par le général Suharto. Le coup d’état est surtout motivé par la volonté de l’armée d’éradiquer le Parti communiste indonésien, allié encombrant du régime, fort de plusieurs millions de membres et sympathisants. Sur près d’une année, on estime le nombre de victimes à un million, sans compter les centaines de milliers de déportés. Cela reste jusqu’à aujourd’hui l’un des massacres de masses les plus importants du XX° siècle. L’événement reste pourtant largement ignoré, et il est encore presque entièrement occulté en Indonésie malgré la chute de la dictature en 1998.

Retrouvez la totalité de la conférence

Le capital au XXIe siècle, de Thomas Piketty

Conférence du 13 avril 2016 par Jean-Pierre Brovelli, Jean-Francois Pessis et Dominique Pavy

Dans son ouvrage Le Capital au XXIe siècle, Thomas Piketty apporte une explication particulière à la formation des inégalités en système capitaliste : il les fonde sur les tendances de l’évolution des revenus et des patrimoines depuis le début du XVIIIe siècle jusqu’à nos jours. L’analyse est menée à partir d’une étude statistique sans précédent.

Certains économistes hétérodoxes louent les investigations de Piketty et ses conclusions, d’autres le critiquent, jugeant qu’il ignore des facteurs majeurs, explicatifs des inégalités, tels les rapports entre dominants et dominés. Le Club Histoire s’efforcera de rendre compte de l’œuvre et des débats qu’elle suscite.

Retrouvez la totalité de la conférence

Histoire de la Grèce moderne

Conférence du 11 mars 2016 par Monique Vrain

Après la chute de Constantinople en 1453, la Grèce est soumise pendant quatre siècles à la domination ottomane. L’État grec ne se verra reconnu qu’en 1829 au terme d’une lutte longue et sanglante. Il est réduit à la portion congrue, et aussitôt mis en tutelle par les puissances occidentales. Pendant la Seconde Guerre mondiale, une guerre civile impitoyable succède à une occupation particulièrement féroce. L’après-guerre, dans un contexte de Guerre froide, n’apporte pas de véritable renouveau. Ce n’est qu’en 1974, après la chute du régime des Colonels, que la Grèce connaîtra enfin une démocratie apaisée.

Retrouvez la totalité de la conférence

Le monde paysan en France et ses représentations dans la littérature 1815 - 1930

Conférence du 28 mai 2015 par Martine Lascar

A l'heure où l'agriculture poursuit et même accélère son processus d'industrialisation au point de découpler parfois son activité de sa relation physique avec la terre (ferme des mille vaches, cultures hors sol etc ...) certains courants de pensée, face à ce qu'ils perçoivent comme une dérive dangereuse, mettent en avant la défense d'une agriculture paysanne et la nécessité de « refaire une paysannerie ». Dans cette expression extraite d'un manifeste alternatif, tous les termes font sens et je me suis interrogée sur leur signification possible : s'il faut refaire une paysannerie, c'est que la paysannerie en tant que catégorie sociale n'existe plus, ou qu'elle est gravement menacée ; par ailleurs en appeler à la reconstitution d'une paysannerie et non de la paysannerie indique clairement que, dans l'esprit des auteurs du manifeste, il ne s'agit pas d'opérer un retour en arrière qui verrait renaître comme par miracle la paysannerie d'autrefois.

Retrouvez la totalité de la conférence

Retrouvez la bibliographie de la conférence

Rwanda : les origines du génocide

Conférence du 10 février 2015 par Jean-François Pessis et Dominique Pavy

Vingt ans après le génocide des Tutsis perpétré au Rwanda, des recherches et publications récentes permettent de faire la lumière sur plusieurs aspects qui ont fait l’objet de controverses. Dominique Pavy et Jean-François Pessis s’interrogent, notamment, sur les Hutus et les Tutsis et l’histoire de leurs relations depuis trois siècles, sur l’idéologie raciste héritée de la colonisation qui a alimenté l’antagonisme et engendré le génocide, les caractéristiques du génocide lui-même et dans quelle mesure il est comparable aux autres génocides du XXe siècle. Enfin, ils font le point sur la complicité des autorités françaises avant, pendant et après le génocide.

Retrouvez la totalité de la conférence

1905 - Séparation des Églises et de l'État

Conférence du 10 avril 2014 par Jean-François Pessis et Dominique Pavy

On a vu dans l'exposé précédent que à l'issue de la période révolutionnaire le concordat de 1801 (qui demeure le cadre des relations entre l'Etat et les Eglises de 1801 à 1905) fait entrer la France dans le premier seuil de laïcisation : un certain nombre de domaines échappent à la religion (état-civil, mariage, Université, médecine) mais elle demeure une institution structurante, l'une des « masses de granite » sur lesquelles s'appuie l'Etat pour encadrer la société, à côté du Code civil ou des lycées ; l'Etat en reconnaît la légitimité : il reconnaît que les hommes ont des besoins religieux dont il doit assurer la satisfaction en assurant la rémunération des ministres des différents cultes ; la religion est reconnue comme le fondement de la morale, le catéchisme doit être enseigné à l'école ; l'Etat garantit la pluralité des cultes (pour les 4 cultes reconnus par le Concordat).

Retrouvez la suite de la conférence ici

Abandon ou préservation de l'identité communiste : la divergence PCI-PCF

Conférence du 14 février 2014 par Jean-Pierre Brovelli et Bernard Tabuteau

Entre la fin des années 60 et celle des années 80, parmi les grandes questions auxquelles sont confrontés les partis communistes occidentaux, émergent d'une part, les revendications sociales nouvelles, telle celle féministe ou écologique et, d'autre part, l'effondrement des économies socialistes. L'intégration de ces évènements dans leur vision de l'histoire et leur prise en compte dans leur action politique, va conduire le PCI à décider de sa disparition pour faire place, en 1991, à un nouveau parti abandonnant une orientation anticapitaliste, tandis que le PCF la maintiendra.
Il sera tenté ici d'expliquer à travers leur histoire, cette divergence entre les deux partis face aux bouleversements de la fin du XXème siècle.

Retrouvez la suite de la conférence ici

Agenda

Juin - 2017
D L M M J V S
 
01
02
03
04
05
06
07
08
09
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
 
jeudi, 01. juin 2017
vendredi, 02. juin 2017
samedi, 03. juin 2017
dimanche, 04. juin 2017
lundi, 05. juin 2017
mardi, 06. juin 2017
mercredi, 07. juin 2017
jeudi, 08. juin 2017
vendredi, 09. juin 2017
samedi, 10. juin 2017
dimanche, 11. juin 2017
lundi, 12. juin 2017
mardi, 13. juin 2017
mercredi, 14. juin 2017
jeudi, 15. juin 2017
vendredi, 16. juin 2017
samedi, 17. juin 2017
dimanche, 18. juin 2017
lundi, 19. juin 2017
mardi, 20. juin 2017
mercredi, 21. juin 2017
jeudi, 22. juin 2017
vendredi, 23. juin 2017
samedi, 24. juin 2017
dimanche, 25. juin 2017
lundi, 26. juin 2017
mardi, 27. juin 2017
mercredi, 28. juin 2017
jeudi, 29. juin 2017
vendredi, 30. juin 2017
16:00 - Club Manga
Vendredi 30 juin à partir de 16 h, bibliothèque Paul-Éluard

Retrouvez-nous sur :

Facebook Newsletter Twitter