1 quartier
1 bibliothèque

Vous êtes ici : Accueil  >  La vie à la bibliothèque >  Ca s'est passé à la bib >  Du son sur les murs - Soirée Ados 2013 >  A la rencontre de Michelle Perrot, historienne des femmes
Imprimer la page Envoyer à un ami

A la rencontre de Michelle Perrot, historienne des femmes

 
   
"L’égalité n'est pas le fruit d'une modernité automatique, mais le résultat d'une volonté. Conquête inachevée, elle reste fragile. L'histoire incite à la vigilance." Michelle Perrot

La rencontre a eu lieu le mardi 14 mai 2013 au cinéma Le Méliès de Montreuil. Ont participé à cette rencontre les élèves de 2nde d’arts appliquées et 1ere BP ARCU de notre lycée mais aussi des classes d’autres lycées montreuillois. Cette rencontre a été organisée par la bibliothèque de Montreuil et nos professeurs documentalistes.

Michelle Perrot est née en 1928. Elle voulait étudier à l’école Polytechnique mais à cette époque, les femmes n’y étaient pas encore admises. Elle a étudié, enseigné l’histoire à la Sorbonne et à Paris VII. Elle est à l’origine du premier cours universitaire sur « l’histoire des femmes » dans les années 1970. Elle a écrit de nombreux livres sur le féminisme, comme L’Histoire des femmes, Histoire de chambres, ou bien Les Femmes ou le silence de l’histoire, mais aussi des livres sur le monde ouvrier.

L’histoire des femmes débute au moment où les historiens commencent à s’interroger sur le quotidien, donc dans les années 1950. Pendant longtemps, les historiens se sont intéressés aux grands personnages historiques, qui étaient principalement des hommes. Les femmes faisaient partie du quotidien du foyer, en s’occupant des enfants, de la nourriture, etc. De nos jours, certains hommes revendiquent le droit de s’occuper de leurs enfants et les femmes celui d’être considérées comme des personnes à part entières. 

Quelques questions posées pendant le débat : 

- Pourquoi cela a pris autant de temps pour que les femmes puissent voter en France ?

- « Le Sénat, principalement élu par des paysans conservateurs, rejetaient la loi, considérant que les femmes n’étaient pas aptes à voter sans la supervision d’un homme. Mais en 1944 l’assemblée provisoire d’Alger décide d’accepter la loi. Les femmes voteront pour la première fois en octobre 1945. »

Les élèves : « Quel acquis social des femmes vous a le plus marqué ? »

M. Perrot : « La loi Neuwirth votée en 1967, sur le droit à la contraception des femmes et donc à la pilule, car pouvoir se protéger et choisir ou non une grossesse, c’est pour la femme devenir propriétaire de son propre corps. Cette liberté a été renforcée en 1975 avec la loi Veil autorisant l’avortement »

Les élèves : « Pourquoi la virginité des femmes est elle plus importante que celles des hommes ? »

M. Perrot : « C’est un symbole fort qui persiste aujourd’hui dans certaines sociétés et religions. Il témoigne de la domination masculine sur le corps des femmes. Depuis longtemps, le corps des femmes est considéré comme une propriété dont l’homme prend possession au mariage. Ce corps vierge et pur symbolise la maison qui accueillera les enfants, pour fonder la famille. Le mari en est le gardien et la virginité de sa femme lui revient. »

Les élèves : «N’y a-t-il pas une crainte de la domination de la femme dans la société ? »

M. Perrot  « oui, il existe des hommes qui craignent que les femmes finissent par les dominer et des femmes aussi qui ont peur, car si les droits sont les mêmes aujourd’hui pour les deux sexes, les habitudes changent lentement et beaucoup de femmes assument seules de travailler et de s’occuper des enfants et de la maison. Il est très dur d’assumer toutes ces responsabilités en même temps et certaines femmes se demandent s’il n’était pas plus confortable de compter sur les hommes pour faire vivre le foyer. Au lieu d’avoir peur, Il faudrait que les hommes acceptent les changements et participent davantage aux tâches domestiques.»

Le but de cette rencontre était de prendre conscience du parcours des femmes pour l’égalité entre les sexes. En nous racontant sa propre histoire et celle des femmes Michelle Perrot nous a transmis son savoir et ses idées sur le féminisme. Malgré, parfois quelques difficultés de compréhension, nous avons su apprécié cette rencontre. Michelle Perrot nous a donné envie de poursuivre ce combat inachevé pour les années futures.

Les élèves de 2nde Arts Appliqués.

Pour aller plus loin :

http://www.cairn.info/revue-travail-genre-et-societes-2002-2-page-5.htm

Agenda

Novembre - 2017
D L M M J V S
  01 02 03 04
05 06 07 08 09 10 11
12 13 14 15
16
17 18
19
21
22
23
24
25
26 27 28
29
30
 
jeudi, 16. novembre 2017
00:00 - Exposition - Histoires congolaises
Du 16 novembre au 31 décembre, bibliothèque Robert-Desnos
mardi, 21. novembre 2017
18:30 - Parler Français - Atelier de conversation
Mardi 21 novembre à 18 h 30, bibliothèque Robert-Desnos
mercredi, 22. novembre 2017
15:00 - Les mercredis à la bibliothèque - Bestiaire fantastique
Mercredi 22 novembre à 15 h, bibliothèque Robert-Desnos
jeudi, 23. novembre 2017
19:00 - Conférence - Le Congo précolonial, par Pierre de Maret
Jeudi 23 novembre à 19h, Bibliothèque Robert-Desnos
vendredi, 24. novembre 2017
15:00 - Permanence d'un écrivain public
Tous les vendredis de 15 h à 17 h, bibliothèque Robert-Desnos
16:00 - Club Manga
Vendredi 24 novembre à partir de 16 h, bibliothèque Paul-Éluard
samedi, 25. novembre 2017
11:00 - Mois de l'art à Montreuil pour l'enfance - Contes : Le jeune Yacou
Samedi 25 novembre à 11 h, bibliothèque Robert-Desnos
15:00 - Mois de l'art à Montreuil pour l'enfance - Contes : Le jeune Yacou
Samedi 25 novembre à 15 h, bibliothèque Paul-Éluard
15:00 - Les samedis à la bibliothèque - Merveilleuses merveilles
Samedi 25 novembre à 15 h, bibliothèque Daniel-Renoult
15:30 - Concert ZicaMontreuil - Holocene + Nina Blue
Samedi 25 novembre à 15h30, bibliothèque Robert-Desnos
mercredi, 29. novembre 2017
15:00 - Mini-clef pour une musique : Sorciers, sorcières et créatures
Mercredi 29 novembre à 15h00, Bibliothèque Robert-Desnos
jeudi, 30. novembre 2017
19:30 - Club Histoire - La disparition de civilisations du passé
Jeudi 30 novembre à 19 h 30, bibliothèque Robert-Desnos

Retrouvez-nous sur :

Facebook Newsletter Twitter